Actualités

Autonomie de production

Dans le monde de l'usinage, il y a eu les machines outils conventionnelles et les machines "transferts" pour les productions en série. Puis sont apparus les commandes numériques et les centres d'usinage. Ces évolutions ont permis d'améliorer considérablement la productivité et l'exploitation des machines.

Ces éléments restent primordiaux pour les ateliers d'usinage, et encore plus pour des productions en série.

Plusieurs leviers permettent de les améliorer, entre autre:

Temps "d'ouverture de la machine"

Il s'agit du temps pendant lequel la machine peut être activée. Une machine d'usinage représente un investissement, par conséquent, plus son utilisation sera importante, plus son amortissement sera rapide. Un atelier d'usinage qui fonctionne à la journée ou en "2x8" conserve malgré tout des heures où la machine ne produit pas.

Ressources d'exploitation

Dans de très nombreuses applications, le chargement et le déchargement des pièces dans la machine est manuel. Par conséquent, un opérateur posté devant cette machine est nécessaire. De plus, la productivité peut donc être directement dépendant de l'opérateur.

Flexibilité de production

S'adapter aux besoins des clients et coller à la demande de production "en temps réel" est un enjeu capital de nos jours pour limiter les stocks, tout en assurant les livraisons clients. Passer rapidement et simplement d'une production à une autre est donc nécessaire pour ces contextes là.

Soucieux d'optimiser la productivité de ses clients, à mi-chemin entre le chargement totalement manuel et le robot de chargement, CN-Project propose une solution permettant de donner de l'autonomie de production à de nombreux centres d'usinage.

Cette solution est basée sur l'intégration d'un "magasin" de pièces directement monté dans la machine, avec un chargement et un déchargement automatique. Directement gérée par la CN de la machine, cette solution permet ainsi de produire de manière autonome.

Cette autonomie peut permettre de continuer à produire des pièces, même après la fin de journée => le temps d'ouverture est donc augmenté!!

En effet, quand l'atelier d'usinage est "fermé", les machines pourraient donc produire "en plus" du fonctionnement normal. 

Par exemple, une série de pièces à réaliser avec un temps de cycle de 10min, et un magasin ayant une capacité de 30 pièces, cela représente 300minutes de production, soit 5h d'autonomie. Si cette ouverture supplémentaire s'opère sur 250j ouvrés, cela représente une production supplémentaire de 1250h.
De plus, ces "5h" de production autonome pourraient permettre à la ressource habituellement utilisée au chargement/déchargement de ces pièces d'effectuer une autre tâche.

Cerise sur le gâteau, la solution CN-Project a l'avantage de ne pas prendre de place au sol supplémentaire, puisque tout est intégré dans l'enceinte de la machine.

Cette solution est générique et intégrable sur de nombreuses machines. Les masques de pièces sont réalisables à façon et permettent ainsi de changer de fabrication simplement et rapidement.

Comme chaque cas est unique, CN-Project procédera à une étude personnalisée pour définir avec le client la meilleure solution à apporter.

Author: